« Cahiers de l’Académie » à Virton et Gaume

« Cahiers de l’Académie » à Virton et Gaume

L’Académie luxembourgeoise présente son nouveau numéro des « Cahiers de l’Académie »

Ce mercredi 9 janvier 2019, à 11h15, au Cheval blanc (Virton), l’Académie luxembourgeoise présentera son nouveau numéro des Cahiers de l’Académie consacré cette année à la figure du poète paysan Francis André (1897-1976). Né à Fratin, Francis André a connu un parcours peu commun. Ses Poèmes paysans  publiés dès les années 20 lui ont valu un succès considérable. Succès encore conforté un peu plus tard avec son roman, Les Affamés (1931) qui traite de sa douloureuse expérience des camps de travail en Allemagne.

Également reporter (notamment pour la revue AZ) et homme de radio (il compte parmi les pionniers de l’INR), Francis André s’intéressa au folklore, à l’histoire et aux vieilles coutumes de nos régions.

Il eut hélas l’imprudence de continuer ses collaborations pendant la guerre 1940-45, entre autres avec des revues contrôlées par l’occupant et avec Radio Bruxelles aussi sous la coupe allemande. Cette activité lui valut un procès après les hostilités, procès qui se solda par une condamnation relativement lourde.

C’est ce trajet qui a été examiné par plusieurs membres de l’Académie luxembourgeoise. Outre une biographie du poète (signée Paul Mathieu), l’ouvrage désormais disponible à plusieurs endroits (Maison du tourisme de Virton, Institut archéologique d’Arlon…) fait aussi le point sur « l’affaire Francis André ». Ce sont Jean-Marie Yante et Philippe Greisch qui se sont chargés de ce volet de l’enquête. D’autres contributions signées Jacques Herbet, Georges Jacquemin, Claude Raucy ou Guy Denis complètent le parcours qui s’achève par la publication de plusieurs textes peu connus de Francis André lui-même : billets, articles ethnographiques, pièce radiophonique…

Abondamment illustré par des documents prêtés par la famille de Francis André, le Cahier est en vente au prix de 15 €.

Francis André Virton

tsescorts.com