Les moutons attaqués à La Roche

Les moutons attaqués à La Roche ?

les résultats des tests ADN effectuées suite aux attaques portées à un cheptel de mouton la semaine dernière à La Roche-en-Ardenne.

Les moutons attaqués à La Roche : il s’agit bien d’un chien

 13/03/2019

Le Ministre wallon de la Nature et de la Forêt, René COLLIN, vient de recevoir, par l’entremise du Réseau Loup, les résultats des tests ADN effectuées suite aux attaques portées à un cheptel de mouton la semaine dernière à La Roche-en-Ardenne.

Le laboratoire liégeois GECOLAB confirme les analyses techniques et visuelles effectuées dès la découverte des carasses par un agent du DNF, il s’agit bien d’une séquence ADN de chien.

« Le loup, rappelle René COLLIN, est une espèce protégée au niveau européen. L’arrêté du 08 octobre 1998 relatif à l'indemnisation des dommages causés par certaines espèces animales protégées a été entendu aux dégâts éventuels causés par un loup. Cette disposition légale permettra de prévenir des situations conflictuelles liées à des dommages occasionnés par le loup à l’élevage wallon. Par ailleurs le loup ne présente pas de danger pour la sécurité des personnes. »

tsescorts.com