Accueil » ASTERIX > OBELIX > L’EMPIRE DU MILIEU

ASTERIX ET OBELIX : CASTING CINQ ETOILES

Fans de nos deux valeureux guerriers gaulois, ne cherchez pas de similitude avec les célèbres bandes dessinées signées Goscinny et Uderzo car la déception se retrouvera au bout du chemin. Thibaut Demeyer.

N’est pas Alain Chabat qui veut. A ce jour, il est le seul à avoir réussi, haut la main, à adapter avec brio les aventures d’Astérix et Obélix sur grand écran. Et pour cause, Alain Chabat est un inconditionnel des bandes dessinées signées Albert Uderzo et René Goscinny. Avec « Astérix : Mission Cléopâtre » il est allé jusqu’à trouver des répliques dignes du talent de celui qui avait aussi scénarisé plusieurs albums de Lucky Luke.

Rien ne va plus au pays où le soleil se lève. L’impératrice est emprisonnée suite à un coup d’état. Du côté de l’Egypte, ce n’est pas mieux : Jules César est en train de perdre Cléopâtre qui s’accoquine avec un sportif à la réputation internationale. A ce niveau de l’histoire, on peut se demander ce qu’Astérix et Obélix peuvent bien faire. Mais c’est sans compter sur l’intervention de la princesse Fu Yi, fille unique de l’impératrice, qui s’est enfuit en Gaule, en compagnie de sa fidèle guerrière Tat Han et de Graindemaïs, pour demander de l’aide à nos deux héros. Entre-temps, Jules César, piqué au vif par le fait que Cléopâtre lui reproche de ne pas avoir une réputation internationale, décide de conquérir l’Empire du Milieu.

© Christophe Brachet

Avec « Astérix et Obélix : l’empire du milieu », n’ayons pas peur des mots, Guillaume Canet s’est glissé dans la peau d’un scénariste paresseux, se contentant de rendre hommage à certains tubes musicaux, aux films cultes et à certaines personnalités que le réalisateur aime. Mais tout cela ne fait pas rire. Parfois même, lorsqu’il reprend une scène et la réplique d’origine d’un film qui a cartonné au box-office, il nous exaspère. Le réalisateur de « Ne le dites à personne » s’est voulu aussi fin dans son humour que l’a été Alain Chabat avec « Mission Cléopâtre » mais sans jamais y parvenir. L’œuvre est pauvre et pathétique et ce n’est pas un casting cinq étoiles qui sauve le film même si Gilles Lellouche est un meilleur Obélix qu’un Gérard Depardieu.

De « Astérix et Obélix : l’empire du milieu » nous retiendrons certainement la partie où le célèbre footballeur Zlatan Ibrahimovic apparaît dans le rôle de Antivirus. C’est la seule trouvaille originale du film. Pour le reste, on comprend que Guillaume Canet a souhaité rendre hommage à son ami Johnny Hallyday, ou mettre en avant ses opinions concernant la surconsommation de viandes, le régime conseillé du « 5 fruits et légumes par jour » ou le vaccin contre la COVID-19. Mais en même temps, ce n’est pas tout à fait une surprise car avant que le film ne sorte, Guillaume Canet avait déclaré « j’ai mis une bonne partie de moi-même dans cette histoire ».   

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protégé : LUXFLY

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Infos >> Partenaires

[forminator_form id="1418107"]