CANNES 2024>TICKET SVP !

Mai 25, 2024 | 2024, ACTUALITES, Brigitte Lepage, Cinema, Festival de cannes, infos, journaliste, Mai, Mois, News, Rubriques

Accueil » CANNES 2024>TICKET SVP !

UN SYSTÈME QUI A SES FAILLES

Depuis la Covid, le Festival de Cannes a changé ses habitudes, mettant en place une billetterie en ligne. Un système à l’efficacité en dent de scie. A Cannes, Brigitte Lepage.

A quelques jours de l’ouverture du Festival, nous sommes invités à consulter la billetterie en ligne et ainsi réserver notre ticket pour assister au film d’ouverture. La course aux billets a donc commencé et la presse n’échappe pas non plus à cette nouvelle réglementation. Et, la chasse aux billets durera durant toute la période du Festival.

Ce système permet à mieux gérer le flux des journalistes et des festivaliers aux diverses séances. Mais le revers de la médaille, c’est aussi un moyen de fermer le robinet pour telle ou telle catégorie d’accréditation, ce qui crée parfois des tensions ou des frustrations, car nous n’avons pas pu avoir accès, par exemple, à un film en compétition, qu’il soit présenté en séance de presse ou publique.  Bien entendu, les gros évènements sont encore plus difficiles d’accès. Faisant confiance à « la machine » – n’oublions pas que nous sommes en plein développement de l’IA – si celle-ci ne délivre plus de tickets, c’est parce que toutes les places sont prises. Or, bien souvent, arrivé en séance, il reste encore des fauteuils de libres. L’explication de ses places vacantes repose alors sur l’incivisme des festivaliers ou des journalistes qui n’ont pas annulé leur billet. C’est plus facile de mettre en cause les oublis de l’humain que des failles d’un système pas encore fiable à cent pour cent.

L’autre inconvénient de ce système, c’est d’obliger le festivalier, dès 7 heures du matin l’heure d’ouverture de la billetterie, à garder les yeux rivés sur l’écran de son portable afin de rafraîchir régulièrement le système. Pour finir, le sujet de conversation principal se limite à « tu as eu ton ticket ? » au détriment d’un échange d’avis sur les films.

Toutefois, ce précepte n’est pas entièrement négatif. Il permet une meilleure gestion à l’entrée des salles, finies les bousculades, les railleries et les heures d’attente devant les salles pour être le premier dans la file. Ainsi, les détenteurs de tickets sont assurés d’entrer en séance. Comme quoi, rien n’est vraiment parfait.

0 commentaires

Mots clés :

reportage

Protégé : LUXFLY

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :