Accueil » Exposition à Bruxelles avec Thomas Boivini

Du 23 avril au 26 juin 2022, la Fondation A accueille Belleville à Bruxelles. L’exposition du photographe Thomas Boivin invite les visiteurs dans son quotidien, les rues du quartier de Belleville.



Les photographies de Thomas Boivin à Belleville, Paris, montrent la ville à l’état organique, désordonnée. Ces images sont délibérément dépourvues des marqueurs habituels de la ville planifiée par Hausmann mais elles n’en sont pas moins belles, parfois romantiques. Belleville est issue de l’expérience vécue de Thomas Boivin, photographiant des lieux et des personnes proches de chez lui, fixant les limites du projet au quartier qu’il pouvait parcourir lentement en une journée.


Belleville reflète le passage du temps, des saisons, le mouvement de l’œil du sol à l’arbre, d’une clôture à un visage. Boivin reste dans les espaces ouverts, en documentant les limites – clôtures, trottoirs, vitrines à rideaux à travers lesquelles nous ne pouvons pas voir. Il capture des moments privés dans des espaces publics, ses sujets savent qu’il est là et sont complices et confortables même s’il reste toujours une distance. Les images collectées dansent sur une ligne fine, suffisamment proche pour émouvoir, tout en évitant l’intrusion.


Place de la République est un travail en cours, montré publiquement pour la première fois à la Fondation A. Contrairement à Belleville, ces portraits de la jeunesse parisienne sont pris à partir d’une position fixe, Boivin revenant encore et encore sur la même place, à une courte distance de son domicile, avec un appareil photo monté sur trépied.

Comme à Belleville, ses sujets sont clairement au courant de la présence du photographe.

Prises ensemble comme série, ces œuvres soulignent l’échange entre le sujet et l’artiste et la profondeur de ce geste simple : témoigner de l’existence d’une personne en demandant de faire son portrait.



Les deux projets tiennent légèrement à distance la nostalgie et la mélancolie profonde de Paris. Au contraire, en enracinant sa pratique dans son propre quartier, les images de Thomas Boivin expriment plutôt une curiosité pour son environnement immédiat, un désir d’une forme d’intimité dans l’espace public et, surtout, un souci des autres.



Tristan Lund, commissaire de l’exposition.

Belleville, une exposition coproduite par la Fondation A et la Maison de la Photographie Robert Doisneau (un équipement de l’Établissement Grand-Orly Seine Bièvre).

INFORMATIONS PRATIQUES sur l’Exposition Photos


Thomas Boivin. Belleville
Du 23 avril au 26 juin

Fondation A
Avenue Van Volxem, 304
1190 – Bruxelles
fondationastichting.com

infos Expositions Culture

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Protégé : LUXFLY

Cette publication est protégée par un mot de passe. Pour la voir, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :