Rallye Luxembourg -  Lëtzebuerg

Rallye Luxembourg - Lëtzebuerg Photos

Disputé dans les environs de Hosingen le 13 juillet, le Rallye Lëtzebuerg a été d'un niveau très relevé. Comptant non seulement pour le Championnat du Luxembourg des Rallyes, mais aussi pour l’Euro Rallye Trophée (ERT), il a rassemblé 69 équipages de 5 nationalités différentes (Luxembourg, Belgique, Allemagne, France et Pays-Bas) au départ des 5 épreuves spéciales, négociées à 2 reprises.

ally luxembourg0005

Dès l'ES1, un premier candidat au podium était éliminé. Steve Zimmer et Michèle Brachtenbach ont dû ranger leur Porsche 997 GT3 prématurément suite à un bris de cardan. Avec son copilote luxembourgeois Johny Blom, Marijan Griebel, vainqueur des 2 dernières éditions, a pris d'emblée la direction des opérations en s’adjugeant le premier scratch de la journée avec sa Volkswagen Polo GTI R5. Néanmoins, seulement 3,7 secondes les séparaient de la Skoda Fabia R5 de Steve Fernandes et François Dortu, qui avaient déclaré avant le départ leur ambition de se battre pour la victoire au général dans leur rallye local.

rallye luxembourg0011

Cet objectif fut réduit à néant après une sortie de route dans la 2e spéciale. La voiture était trop endommagée pour pouvoir poursuivre la course. Enormément déçu, Steve Fernandes présentait ses excuses à ses supporters et ses sponsors. La réparation de la voiture devra se faire rapidement car son prochain rallye est déjà programmé pour le week-end à venir, en Espagne, dans le cadre du championnat TER (Tour European Rally).

Pour Marijan Griebel et Johny Blom, le principal adversaire était écarté. La lutte pour la 2ème marche du podium devenait en revanche passionnante. Au début, Patrick Gengler et Ken Krüger prenaient l'avantage sur leur Subaru Impreza WRC S14, suivis d’Hervé Paternot/Benjamin Baur (F) en Ford Fiesta R5 et Ronny Foxius/Luc Arend en Skoda Fabia R5.

rally luxembourg0016

Ronny Foxius, qui pilotait la Skoda Fabia pour la 1ère fois, gagnait en vitesse d’ES en ES. Dans l’ES6, il dépassait définitivement Paternot au classement général. Et dans le chrono de Rodershausen, il reprenait d'un coup 14 secondes à la WRC de Gengler/Krüger. A ce moment, Griebel/Blom comptaient déjà un avantage de 1min41 sur Gengler/Krüger et 1min53 sur Foxius/Arend.

Lors de l’ES7 au circuit de Rodershausen, l’équipage Thill/Moes ont été victime d’un accident avec leur Peugeot 208 R2. Les services de secours ont réalisé un travail impeccable et une extraction bien coordonnée de la copilote. Aussi bien le pilote que la copilote ont été transportés à l’hôpital pour un contrôle médical mais ils ont pu rentrer dans leurs familles peu de temps après. Contrairement à certaines nouvelles de médias nationaux et internationaux, aucun des deux n’était grièvement blessé ! Un grand Merci à tous les services de secours stationnés au départ de l’épreuve spéciale et aux services de secours appelés en renfort.

Marijan Griebel ne se laissait pas impressionner par le duel se déroulant derrière lui. Il parvenait à signer le meilleur temps dans chacune des 10 ES au programme. Avec son copilote Johny Blom, il remportait ainsi le Rallye Lëtzebuerg avec une avance de 2min25. Une 3ème victoire d’affilée: 2017 en Hyundai i20 R5, 2018 en Citroën DS3 WRC et 2019 en Volkswagen Polo GTI R5

rally luxembourg0021

Après une remarquable remontée, la 2ème marche du podium revenait au local Ronny Foxius et son copilote Luc Arend, sur Skoda Fabia R5. Un problème de turbo sur la Subaru Impreza WRC empêchait Patrick Gengler et Ken Krüger de suivre le rythme et de défendre leur 2ème rang en fin de la course. Après 130km en ES, ils finissaient 3èmes du général. Le 4e rang final revenait au duo français Paternot/Baur en Ford Fiesta R5. Leur véhicule n’étant pas au même niveau d’évolution que la plupart des autres R5 au départ, ils étaient contents de leur résultat. Gilles Jacoby et Joé Mersch finissaient 5es pour leur première expérience en Skoda Fabia R5, ce qui représente leur meilleur résultat au Rallye Lëtzebuerg.

ally luxembourg0014

La lutte pour les 3 places suivantes est restée passionnante jusqu’au dernier mètre. Seulement 1,9 seconde sépare à l'arrivée la Ford Escort MkII de Bob Kellen/Nathalie Hoffmann, l'Opel Kadett C-GT/E de Georg Berlandy/Ulrike Schmitt et l'Opel Adam R2 de Grégoire Munster/Andrée Hansen. Bien que privé de 2ème vitesse suite à un problème de transmission, le chouchou du public, Bob Kellen, parvenait à défendre sa 6e place, seulement 1,8 seconde devant Grégoire Munster. Georg Berlandy terminait finalement 8e du général. Le multiple vainqueur du Rallye Köln-Ahrweiler était quand même très content à l’arrivée et parlait du meilleur rallye qu’il avait vu depuis longtemps. 45 des 69 équipages au départ étaient à l’arrivée. (Résultat final en annexe) Au bord des spéciales, les spectateurs se pressaient en masse. Ils ont pu profiter, tant par les oreilles que par les yeux, d'un formidable spectacle de sport automobile. Et ce sans devoir payer d’entrée. Les préparations pour l’édition 2020 du Rallye Lëtzebuerg seront bientôt entamées…

 


Photos de China Sébasiten

Retrouvez les infos des Rallye sur notre Partenaire :

 Rally Luxembourg

Rédacteur  Rupteur Magazine :KALIN Jean-François