info-bw logo
Accueil » LOUVAIN-LA-NEUVE > RESTAURANT > B’COMME

Implanté en plein centre de Louvain-la-Neuve depuis 2018, le restaurant bistronomique B’comme affilié au Martin’s hôtel est devenu une des adresses incontournables de la ville. En effet, la cuisine authentique et passionnée du chef Emmanuel Grégoire ravit beaucoup de monde. Celui-ci n’est pas un novice dans le monde de l’Horeca : avant de devenir le chef attitré du B’come, il a travaillé dans 3 restaurants bruxellois. Il a donc pu perfectionner son art avant de lancer son propre restaurant. Il aime tout particulièrement la cuisine française faite à base de produits frais et artisanaux.

photo restaurant B'comme Louvain-la-Neuve

Depuis quelques années, le restaurant B’comme est devenu le lieu de rendez-vous de beaucoup d’Ottintois grâce à son décor chaleureux et chic, mais aussi à la cuisine créative aux saveurs authentiques du chef Grégoire. On peut ajouter à cela, le service qui est irréprochable. « Après 14 années de service en tant que chef au Château du lac à Rixensart, je voulais ouvrir mon propre restaurant. Quand j’ai vu que le Martin’s hôtel de Louvain-la-Neuve cherchait une personne pour devenir le chef du restaurant de l’hôtel, j’ai sauté sur l’occasion. C’est donc comme cela que l’aventure B’come a commencé. J’ai commencé en élaborant une carte avec des plats simples avec une saveur authentique. Puis chaque mois, j’adaptais la carte pour cuisiner des plats innovants avec des produits de saison et locaux », se souvient le chef.

LOUVAIN-LA-NEUVE > RESTAURANT > B’COMME

Des produits de saison et circuits-courts pour une meilleure qualité

Le chef réinvente sa carte des suggestions tous les mois en fonction des produits disponibles. Il se fournit principalement chez des producteurs locaux. « J’aime tout particulièrement utiliser des produits locaux pour les saveurs qu’ils dégagent que l’on ne trouve pas forcément dans les produits de supermarché. Par exemple : pour l’élaboration de mes plateaux formages, de ma lasagne végétarienne, … je prends le fromage de chèvre à la ferme de la « Baillerie » à Bousval. Je travaille également avec « C’est tout bon » qui est allié avec plusieurs maraichers de fruits et légumes… En bref, des exemples comme cela, je pourrais vous en citer beaucoup », sourit le chef.

 Olivier Gregoire n’a pas de préférence en matière de cuisine. Il aime tout autant préparer des entrées que des desserts. Tout est fait maison et sur place. « Notre plus grand succès sont les croquettes dans les entrées. Nous en proposons de 4 sortes différentes. De plus, si elles ont autant de succès c’est parce qu’elles sont faites maison. »

Ce qui fait également le succès de ce restaurant c’est le cadre de travail instauré par le patron. « Beaucoup de chefs se laissent facilement emporter et crient sur leurs équipes. Ce n’est pas mon but. Selon moi, il faut être à l’écoute de son personnel afin d’instaurer un cadre de confiance qui permet aux employés de développer leur plein potentiel », précise Emmanuel Grégoire.

Victime de son succès, le restaurant est très souvent complet que ce soit pour le service du midi ou du soir. Le chef prévoit donc d’agrandir l’établissement, mais malheureusement, cela devient difficile de trouver du personnel qualifié dans l’Horeca. « Ce secteur traverse une autre crise en plus de la crise énergétique : celle du manque de personnel. Depuis un petit temps, je recherche 3 personnes pour compléter mes équipes en salle et en cuisine, mais impossible de trouver un personnel qualifié. Ne voulant pas baisser la qualité du service, je n’accueillerai pas de table supplémentaire pour le moment », déplore-t-il.

LE PLAT SIGNATURE DU B’COMME

photo plat signature B'comme restaurant à Louvain-la-Neuve

« Étant donné que nous aimons la variété, les « plats signatures » sont nos suggestions. Nous voulons que chaque nouvelle carte des suggestions soit 100% unique », précise d’emblée le patron.

Le plat que j’ai eu l’occasion de déguster était un filet de porc avec une mousse de céleri, une purée de pomme de terre mélangée à la sauce brune de la viande accompagnée de pleurotes et d’une tranche de butternut grillée au four. Ce n’est pas un plat qui est sur la carte, mais il y sera très prochainement en guise de suggestion. 

J’ai vraiment apprécié cette assiette autant visuellement que gustativement. Les saveurs authentiques que beaucoup de personnes décrivent étaient bien présentes. Le porc à basse cuisson fondait en bouche. Les accompagnements étaient texturés et bien équilibrés. J’ai tout particulièrement aimé la mousse de céleri qui accompagnait le plat. La cuisson de la tranche de butternut était parfaite car elle était très tendre. En plus de cela, les pleurotes avaient vraiment un très bon goût un peu boisé. Le B’comme proposent également de très bons vins pour accompagner le plat.

LOUVAIN-LA-NEUVE > RESTAURANT > B’COMME

LES COUPS DE COEURS DU CHEF

Habitant le Brabant wallon, le coup de cœur culinaire du chef se porte sur une petite pizzeria à Waterloo : Ciao Pizza. Il a connu ce restaurant grâce à sa femme. Le pizzaiolo prépare ses pizzas avec passion. En plus de cela, elles sont cuites au feu de bois. « Ma femme dit qu’elles sont aussi bonnes qu’en Italie. ». Étant un grand passionné de voitures anciennes, Emmanuel Grégoire aime tout particulièrement se rendre au musée Autoworld à Bruxelles. Malgré que le chef ne soit pas un grand fêtard, s’il avait un endroit à conseiller pour sortir, cela serait le bar Mex y Co à Louvain-la-Neuve. En effet, c’est dans ce lieu que l’équipe se réunit pour fêter la fin de service.

Mathilde Dehoux

DÉCOUVREZ PLUS DE RESTAURANTS

0 commentaires

Infos >> Partenaires

[forminator_form id="1418107"]