CONCERT > THEATRE THIONVILLE > STEPHAN EICHER

Mar 15, 2023 | 2 la x photographie, ACTUALITES, Concert, France, Grand-Est, Sonia Degliame-Freitas, Thionville | 0 commentaires

Accueil » CONCERT > THEATRE THIONVILLE > STEPHAN EICHER

Stéphan Eicher, en toute simplicité

stephan eicher concert

Une carrière qui s’étire sur plus de trois décennies, 17 albums studio. Il est auteur, compositeur et interprète. Il chante en français, allemand, mais aussi en suisse bernois, anglais, italien et romanche emmentalois.

Ce soir, c’est au théâtre de Thionville que nous allons retrouver, pour notre plus grand bonheur, le talentueux Stéphan Eicher.

Avec la sortie de son dernier opus Ode, il repart sillonner les routes pour la plus grande satisfaction de ses fans. Et c’est peu de le dire, 900 personnes ont répondu présentes à son invitation musicale. Plus une place libre.

C’est dans une ambiance très intimiste avec des lumières tamisées que le spectacle commence.

Et tout en douceur

L’artiste commence son tour de chant avec Sans contact et A nos cœurs solitaires suivis par le cultissime Pas d’ami comme toi, que le public reprend avec lui, à sa demande.

Puis l’excellent Le plus léger au monde, titre issu de son dernier album qui passe actuellement en boucle sur toutes les ondes.

La présence de la harpiste et de son instrument sur scène donne une autre dimension aux titres, ils sont plus profonds.

Des titres qui n’ont pas pris une ride

Voici ensuite Prisonnier, Orage et Voyage, l’entêtant Des hauts, des bas, suivis par le tumultueux Combien de temps. Il alterne les chansons avec des anecdotes, des tranches de vie, et des taquineries qu’il adresse à ses musiciens et au public présent ce soir. Mais les blagues seront de courte durée. Il nous embarque pour un Déjeuner en paix déchaîné et cette magnifique chanson Tu ne me dois rien.

Les derniers titres Eclaircies, Né un ver, ou Donne moi sonnent la fin de la soirée après un peu plus de 2 heures de show.

On a beau connaître les chansons de Stéphan Eicher, au vu de l’orchestration de ce soir, guitares sèches, piano , harpe, et une batterie minimaliste, les airs ne résonnent plus comme avant, ses textes sont plus vibrants, authentiques . Ce n’est plus de la musique, mais de la poésie.

Journaliste : Sonia Degliame-Freitas

Photographe : 2 La X Photographie https://www.facebook.com/2laxphotographie

Infos Concerts

[dsm_blog_carousel _builder_version= »4.23.1″ _module_preset= »default » include_categories= »all » box_shadow_style_image= »preset6″ posts_number= »12″ hover_enabled= »0″ sticky_enabled= »0″ excerpt_length= »34″ use_date= »off » use_author= »off »][/dsm_blog_carousel]

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *